Le Morse chante et c'est la main qui écoute   

Indicatifs

Fermer F3CW

Fermer J28CB - Djibouti

Fermer J20/Z - Abu-Ail Isl.

Fermer FB8ZQ - Amsterdam Isl.

Fermer TT8CW - Tchad

Radio REF 1952-1959

Fermer A lire !

Fermer Antarctique

Fermer Expéditions

Fermer F8REF

Fermer FB8 et Radio REF

Fermer Ma station

Fermer QSL

Fermer Radio REF 1940-1945

Fermer Radio REF il y a 25 ans

Fermer Satellite

Fermer Section 21 - Lorraine

Fermer Si tous les gars...

Fermer VHF

Fermer YL's

Si tous les gars... - Radio REF 01-02-1955

Radio REF 1955-12-01, pp. 696-698

Si tous les gars du monde..,

Par Francis Ledoux F8LF

Pour la première fois, un grand film montrant le dévouement des OM en cas d'urgence sera prochainement présenté au public.

Le " Lutèce "

Le chalutier « Lutèce » et l'avion qui parachutera les sérums

Le scénario de Jacques Rémy (qui a connu des Amateurs-Radio avant la guerre) rapporte l'aventure de pêcheurs bretons se trouvant dans l'atlantique-Nord. L'équipage est pris de graves malaises et le patron s'efforce de lancer des appels avec le poste de radio du bord. Sans résultats. Aussi essaye-t-il un poste d'Amateur qu'il avait construit autrefois. Son appel est enfin entendu par un OM du Togo : celui-ci en compagnie du médecin de la brousse donnera le diagnostic. Le remède devra arriver rapidement sinon le mal sera fatal ; et c'est le début d'une course contre la montre.

FD8AM, du Togo entre en liaison avec F8YT, jeune OM de Paris qui trouvera les sérums et, après quelques péripéties, assurera le transport par avion via Berlin et Oslo où un appareil scandinave parachutera enfin le précieux colis.

Il aura fallu aussi le secours d'un Om allemand pour prévenir les autorités lors du transfert à Berlin.

Images du film

Christian Jaque devant la station F8REF (F9VH au micro) Arrivée du Major au village noir

Trois amateurs-émetteurs sont par conséquent au centre de cette histoire imaginée par un scénariste de cinéma mais néanmoins calquée sur les « cas d'urgences » auxquels les amateurs se dévouent en maintes occasions.

Ce sujet avait vivement intéressé Henri Georges Clouzot qui devait le tourner fin 1953 ; mais, pour diverses raisons, le scénario a été repris en main par Christian Jaque.

Au moment où j'écris cet article, le film atteint son dernier tour de manivelle et sera présenté pour la première fois, je pense, juste après les fêtes. Afin d'éviter toute erreur concernant l'émission d'amateur, il importait d'entrer en contact avec les réalisateurs.

C'est ainsi qu'en 1953 je demandais à Clouzot d'assister à une démonstration d'émission d'amateur, ce qui se fit finalement chez notre Président F9AA (ma propre station étant juste en panne !).

Images du film

J. L. Trintignant et la station F8YT reconstituée FD8AM répond aux marins du « Lutèce »

En mai dernier F9AA se mit en relation avec Christian Jaque qui vint à l'exposition du REF, installée au Musée Pédagogique. Ce jour-là d'ailleurs, la station F8REF, installée au Musée Pédagogique a eu un message d'urgence à relayer et Christian Jaque, ému eut l'impression d'assister à la séquence principale de son film.

Au scénario original, F9AA et moi-même fîmes quelques modifications de dialogue relativement à l'émission d'amateur pour la plus grande authenticité possible.

Mais pour la réalisation, il fallait utiliser du matériel pour les stations figurant dans le film.

Tout d'abord celle du bateau : F9AA prêté pour la circonstance son ancien TX de maritime-mobile et un récepteur HRO Junior.

Puis celle du Togo : l'amateur qui reçoit le premier les messages du « Lutèce » appartient en fait à la classe d'OM qui ne touchent pas le fer à souder, mais utilisent du matériel commercial ; et l'on a employé un équipement professionnel.

La station de Paris posait un problème plus délicat. En effet, c'est un jeune OM qui bricole volontiers ses installations. Fleury F8YT prêta de bonne grâce son équipement et même son indicatif. La station fut reconstituée au studio de Saint-Maurice et l'émission (sur antenne fictive) se faisait réellement pendant les prises de vues !

Enfin l'OM allemand a la particularité d'être aveugle. Un récepteur « KWea » fournit par F3CU ainsi qu'un émetteur-récepteur de fabrication allemande servit de toile de fond à cette dernière station.

Christian Jaque, lors de sa visite à l'exposition du REF à qui l'on demandait pourquoi il aimait réaliser ce scénario répondit : « Je voudrais prouver qu'il n'y a pas que les J3 assassins qui intéressent le public »?


Nous l'espérons aussi.


Date de création : 17/02/2013 @ 16:26
Dernière modification : 17/02/2013 @ 20:02
Catégorie : Si tous les gars...
Page lue 1007 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^