Le Morse chante et c'est la main qui écoute   

Indicatifs

Fermer F3CW

Fermer J28CB - Djibouti

Fermer J20/Z - Abu-Ail Isl.

Fermer FB8ZQ - Amsterdam Isl.

Fermer TT8CW - Tchad

Radio REF 1952-1959

Fermer A lire !

Fermer Antarctique

Fermer Expéditions

Fermer F8REF

Fermer FB8 et Radio REF

Fermer Ma station

Fermer QSL

Fermer Radio REF 1940-1945

Fermer Radio REF il y a 25 ans

Fermer Satellite

Fermer Section 21 - Lorraine

Fermer Si tous les gars...

Fermer VHF

Fermer YL's

FB8 et Radio REF - FB8YY - Terre Adélie (1957)

 

Radio REF 1957-01-01, p. 46

Chronique de l'union française

Les Terres Australes occupent une place importante dans cette chronique.

FB8YY-1957-04-01-311-Norsel.png

Le REF a été présent au départ des différentes missions qui ont quitté la France pour ces territoires. Le minuscule paquebot norvégien « Norsel », habitué des glaces polaires, qui a quitté le Hâvre le 7 octobre et est parti de Melbourne le 16 décembre, débarquera prochainement en Terre Adélie le personnel de la Mission Paul-Émile Victor.

Nous nous intéressons particulièrement au sympathique René Merle, opérateur de FB8YY, qui nous a donné de ses nouvelles à chaque escale et attend sans doute impatiemment l'heure où il pourra appeler les OM français. Jusqu'au moment du départ, l'équipage s'est entretenu de liaisons radio avec F9AA et F9AH : Paul-Émile Victor, le père Lejay ont saisi l'occasion de dire combien ils appréciaient le travail des amateurs.

Un autre membre de la Mission, le Capitaine Petitjean, qui pilotera l'hélicoptère sur les glaces antarctiques a rejoint en avion à Melbourne le gros de la Mission. Il s'est montré intéressé par le trafic sur OC et parle de se procurer une station d'amateur personnelle quand il reviendra en France.

Nous réaliserons sans doute un relai par radio du log de FB8YY, si nous trouvons une organisation analogue à celle qui existe entre FB8ZZ et F9HF en passant par FB8BC pour permettre l'envoi rapide des QSL par le REF.

FB8YY - René Merle

René Merle - FB8YY

FB8YY - Couverture de Radio REF - 1957 04 01

Image de la couverture de Radio REF

FB8YY-1957-04-01-311.png

Photographie prise à Terre Adélie le 1er janvier 1957


Radio REF 1957-12-01, p. 869

Troisième Expédition Antarctique Française en Terre Adélie - Jean Denimal F8EX

FB8YY - Départ du Norsel pour TADLe 31 octobre 1957, à 1300 au Havre appareillait le M/S Norsel, emmenant vers la grande aventure les 23 membres de la troisième expédition antarctique française. Moment toujours émouvant des départs lointains. Le ciel était gris, la mer houleuse, mais l'enthousiasme était grand.

F3EU - ancien FB8YY/1956 - et F8EX étaient présents à la cérémonie des adieux.

Le départ du précédé d'un champagne d'honneur offert aux familles et aux amis dans la gare maritime de la Compagnie Générale Transatlantique, au cours duquel quelques discours furent prononcés. F8EX remit au chef radio un fanion du REF qui flottera au mât de FB8YY/1958 ; le fanion des Expéditions Polaires fut remis en échange par F8YA, second opérateur de FB8YY.

Cette troisième expédition, dont le chef est M. Rouillon, comprend 23 membres, dont des physiciens, des astronomes, des météorologistes, des mécaniciens, des aviateurs, des radios, etc… Les radios sont tous des amateurs et des membres du REF. Ce sont :

- Raymond Novel ex-FD8AB, chef radio ;

- Marcel Vieillame F8YA, ex-FKS8, second opérateur à Dumont d'Urville ;

- René Garcia, sans indicatif mais chevronné des Expéditions Polaires (il était au Groenland avec F9LG/OX, aux Kerguelen avec FB8XX et en Terre Adélie avec FB8AX), premier opérateur à Charcot.

- Henri Largillière, dont c'est la première expédition, deuxième opérateur à Charcot.

FB8YY - Raymond Novel -  Marcel Vieillame - René Garcia - Henri Largillère

Raymond Novel - Marcel Vieillame - René Garcia - F8EX - Henri Largillère

Au point de vue amateur, deux stations tenteront des liaisons avec les amateurs du Monde, et en particulier avec les amateurs français. Il semble que les difficultés qui existaient lors des précédentes expéditions seront moins grandes et il est permis d'espérer quelques belles liaisons avec nos amis lointains.

La première station avec l'indicatif FB8YY sera située à la Base Dumont d'Urville, port de débarquement. Elle sera équipée de matériel prêté par la Société A.M.E. et comprendra : un émetteur de 500 watts output fonctionnant en régime A1 et A3 sur 7, 14 et 21 Mc/s. Un récepteur à double changement de fréquence type 7G/1680. Un aérien qui sera en principe un « long wire »., La deuxième station, avec l'indicatif FB8YY/P, sera située à la Base Charcot, se trouvant à 320 km au sud de Dumont d'Urville et à 3.000 mètres d'altitude. Elle sera équipée de matériel de surplus reconditionné et comprendra : un émetteur SCR 193 modifié pour fonctionner sur 14 Mc/s en A1 et A3, un récepteur BC 312 et un aérien qui sera sans doute un « long wire ».

Notons en passant qu'à cette base, des températures de -70 degrés centigrades furent enregistrées au cours de l'hiver dernier.

Les heures et fréquences les plus favorables pour le trafic amateur seront communiquées par FB8YY au REF et aux DXmen français, vers le mois de Mars, date à laquelle les travaux d'hivernage seront terminés et toutes les choses en place.

F3NB a accepté d'assurer les QRX avec FB8YY, et centralisera tous les renseignements concernant le trafic avec cette station. Un pressant appel est fait auprès de nos camarades de la F.O.M. mieux placés que ceux de la Métropole, et en particulier les FO FK FB et fy, pour essayer d'assurer des QRX réguliers, en liaison avec F3NB.

Le REF tout entier présente à nos camarades de FB8YY ses meilleurs souhaits de santé, de bonne réussite et ses super 73.

FB8YY/MM

Au cours de son voyage le M/S Norsel aura comme opérateur officiel notre camarade Raymond Novel qui réservera, dans ses multiples occupations à bord, une place pour le trafic amateur, en principe sur 14 Mc/s en A1. L'indicatif sera FB8YY/MM. L'apparition sur la bande d'un tel indicatif ne manquera pas de susciter un beau QRM et nous espérons (sans trop y croire !) que la discipline librement consentie permettra au Norsel de faire quelques beaux QSO. En principe FB8YY/M ne répondra qu'aux stations se trouvant à 5 kc/s au dessus de sa fréquence.

Le Motor Ship Norsel est un petit bateau norvégien de 1.200 tonneaux spécialement équipé pour la pêche aux phoques. Son étrave fortement renforcée lui permet de briser les glaces et de circuler dans les mers polaires. Il a été affrété depuis plusieurs années par les Expéditions Polaires Françaises pour le transport des équipes dans les mers australes. Sa vitesse de croisière est de 10 nœuds. Parti le 31 octobre 1957 du Havre, sa première escale sera Cristobal (Panama) où il restera deux jours (20/11/57). La deuxième escale sera Papeete (Tahiti) où il restera deux autres jours (10/12/57). La troisième escale sera Dunedin (Nouvelle Zélande) où il restera trois jours (23/12/57). Enfin, l'arrivée à Dumont d'Urville aura lieu, en principe, suivant l'état de la débâcle des glaces, vers le 3 ou 4 janvier 1958.

Le débarquement du matériel se fera durant le mois de janvier (correspondant à la période la plus chaude de l'été austral) et, suivant les circonstances, sera terminé vers la fin du mois.

Le Norsel reviendra alors avec l'équipe de la Mission 1957 qui arrivera en France au début d'Avril 1958.

Voici les QTH où il est possible de toucher nos amis durant leur voyage :

Troisième Expédition Antarctique Française, aux bons soins de :

- les 20 et 21 novembre 1957 : Compagnie Générale Transatlantique, P.O.B. 5.015, Cristobal, Panama ;

- les 10 et 11 décembre 1957 : Messageries Maritimes, Quai Bir Hkeim, B.P. 96, Papeete, Tahiti, E.F.O.

- les 23, 24 et 25 décembre : Company Limited Neill, 31 Crawford Street, Box 358, Dunedin, New Zealand.


Radio REF 1958-06-01, p. 476

FB8YY - par André Bertemes F3NB

FB8YY-1958-06-01-476-Carte.png

La grande nouvelle de ce mois d'avril 1958 a été le démarrage sensationnel de FB8YY dans le haut de la bande 14 Mc/s.

Roland Novel a tenu la promesse faite avant son départ, et a déjà permis à de nombreux F et UF d'effectuer la liaison tant attendue avec la Terre Adélie, ajoutant ainsi un pays de plus à leur score DUF.

FB8YY-1958-06-01-476-Novel.png

Raymond Novel au PC radio de la base Dumont d'Urville

Citons parmi les tout premiers : FK8AT, FO8AG, F8LX, F3CT, F8EX, F8KV, F8FC, F9AH, FO8AC, etc…

FB8YY-1958-06-01-476-QSL.png

Carte QSL - FB8YY (voir les autres QSL de FB8YY sur le site de Jean-Michel F6AJA - Les Nouvelles DX

On sait que l'Expédition Française en Terre Adélie participe à l'Année Géophysique Internationale (AGI) qui a débuté le 1er juillet 1957. Les deux expéditions précédentes ont procédé à l'implantation de :

1° - La base côtière « Dumont d'Urville » située exactement à Pointe Géologie, dans l'île des Pétrels, plateau rocheux d'environ 40 mètres d'altitude et de coordonnées 66° 40' Sud, 140° 01' Est.

2° - La station « Charcot » placée à l'intérieur, à 320 kilomètres de la côte et à l'altitude de 2400 mètres. Coordonnées : 69° 30' Sud, 139° 02' Est.

L'expédition de l'AGI, patronnée comme les précédentes par le Sous Comité Antarctique du CNRS (Président M. Paul-Émile Victor) a été placée sous le commandement de M.Gaston Rouillon. Elle comprend 20 personnes à la base d'Urville et trois à la station Charcot, cette dernière dirigée par René Garcia, bien connu des OM.

Roland Novel, chef radio, et son adjoint Marcel Vieillame sont les deux responsables de la station radio, et se trouvent tous deux à la base Dumont d'Urville.

La station officielle de la base (indicatif FGB2) est incluse dans le réseau antarctique AGI et assure des liaisons régulières avec différentes expéditions étrangères, en particulier avec Mirny (URSS), Mawson (Australie), Scott (Nouvelle Zélande), Mac Murdo (USA) Halley Bay (UK) et Sycwa (Japon).

Deux vacations quotidiennes sont également assurées avec Nouméa-PTT pour le trafic extérieur à l'Antarctique, et une vacation hebdomadaire avec les Kerguelen.

Signalons en passant que les signaux officiels de FGB2 sont très bien reçus en France.

Novel dispose cette année de trois émetteurs principaux :

a) Un 2 kw A1 (8 à 18 Mc/s),

b) Un 400 W A1 ou 300 W A3 (1,5 à 24 Mc/s= qui est utilisé sur 14 Mc/s,

c) Un BC 610.

Les trois aériens de la station sont montés sur des pylônes de 21 m en alliage léger. Ce sont :

Un doublet Est-Ouest, fréquence centrale 11 Mc/s.

Un doublet Nord-Sud, fréquence centrale 5,4 Mc/s.

Un V inversé orienté vers Nouméa.

La réception se fait soit sur Stabilidyne, soit sur un AME 7G ou un BC 342.

La base est alimentée en permanence par un groupe Diesel de 20 kVA.

Que nos amis se rassurent, nous ne pensons pas que Novel puisse manquer de courant, car l'expédition dispose de trois autres groupes, et a emporté 60.000 litres de gaz-oil et 20.000 litres d'essence.

La température actuelle, en ce mois d'avril, varie autour de moins 20° C, mais il faut signaler que dans cette région le blizzard souffle parfois à 200 km/h, rendant impossible tout déplacement extérieur.


FB8YY - Station Charcot

A la station Charcot, située à 2.400 m d'altitude, la température voisinait déjà moins 45° à moins 50° C au début de mai.

La baraque qui abrite cette station est entièrement enfoncée dans le névé pour la soustraire au blizzard et aux températures extrêmement basses. Seuls dépassent les antennes, cheminées et quelques appareils scientifiques.

Il faut admirer le courage de Garcia et de ses deux compagnons ainsi isolés du reste du monde.

Signalons que les températures seront encore plus basses d'ici un mois ou deux. En juin 1957, le thermomètre de la base Charcot a enregistré moins 62° C.

L'expédition est naturellement pourvue d'un certain nombre de snow cats et weasels équipés de SCR193 (75 W A1/40 W A3) ou d'AN/GRC9 (15 W A1/7 W A3) fonctionnant sur 6 ou 12 volts.

Espérons que les nombreuses liaisons effectuées par FB8YY feront oublier aux membres de l'expédition en lutte contre les éléments qu'ils sont prisonniers d'une longue et parfois terrifiante nuit polaire, et que Novel et Vieillame continueront à affirmer avec brio la présence des OM français dans cette partie du monde d'où, jusqu'à ces derniers temps, nous ne recevions que les signaux des KC4, VKØ, UA1 et autres VP8.

Les quelques rares stations françaises qui avaient contacté la première expédition en Terre Adélie (1949-1950) se souviendront que la base se trouvait alors plus à l'Est, à Port Martin (FB8AX). Cette position a été abandonnée après 1951 par suite de la rigueur excessive de son climat et du fait de l'incendie du bâtiment principal en 1952.


Date de création : 11/05/2012 @ 08:32
Dernière modification : 11/05/2012 @ 08:33
Catégorie : FB8 et Radio REF
Page lue 1386 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^