Un point n'est jamais assez bref; un trait est toujours trop long    

Indicatifs

Fermer F3CW

Fermer J28CB - Djibouti

Fermer J20/Z - Abu-Ail Isl.

Fermer FB8ZQ - Amsterdam Isl.

Fermer TT8CW - Tchad

Radio REF 1952-1959

Fermer A lire !

Fermer Antarctique

Fermer Expéditions

Fermer F8REF

Fermer FB8 et Radio REF

Fermer Ma station

Fermer QSL

Fermer Radio REF 1940-1945

Fermer Radio REF il y a 25 ans

Fermer Satellite

Fermer Section 21 - Lorraine

Fermer Si tous les gars...

Fermer VHF

Fermer YL's

FB8 et Radio REF - FB8XX - Kerguelen (1958)

Radio REF 1958-11-01, p. 790

CQ… DE FB8XX - Par Alfred Juif

FB8XX - Kerguelen - La base

Je ne veux pas vous faire sur Kerguelen un exposé géographique, ni vous parler botanique, zoologie, géologie, etc… ni même non plus vous décrire le genre de vie qu'on mène là-bas. Depuis ces dernières années certains journaux et revues, avec plus ou moins de bonheur, ont traité de ces sujets ; vous pouvez vous y référer si la question vous intéresse, mais avec une certaine prudence (1).

Non je resterai sur le plan purement OM. Un petit mot cependant avant de commencer : regardez votre planisphère, la latitude de Kerguelen est de 49° Sud ; c'est, dans l'hémisphère Nord, la latitude de Rouen. Alors ne commettez par l'erreur de voir cette île au bout du monde, ni d'imaginer qu'elle est vraiment une « Terre de Désolation » comme certain l'on baptisée et d'autre décrite, ni surtout que les gens qui y vivent sont des pionniers ou des héros ! Bien sûr, ce n'est quand même pas Tahiti…, mais avec une santé solide et un moral bien trempé, le séjour normal d'un an n'y a rien d'un exploit, croyez-moi.

FB8XX - Maurice - Frédo - Léon

FB8XX - Maurice - Frédo - Léon

Je suis inscrit au REF depuis 1952 seulement. Jusqu'à mon départ à Kerguelen début 1957, je ne fus qu'un membre adhérent, un simple mais assidu lecteur de notre revue. Mes fonctions officielles me permettaient de faire beaucoup d'écoute sur nos bandes et je n'ignorais rien de l'émission d'amateur. Mais les moyens financiers et la place me manquaient pour monter et installer une station.

Quelques jours avant de prendre l'avion pour Madagascar, Joseph, l'ex et toujours actuel FB8ZZ qui repartait lui pour un troisième séjour à la Nouvelle-Amsterdam, m'emmena au Secrétariat du REF et me présenta à notre sympathique Président F9AA, qui me demanda de faire tout mon possible pour que réapparaisse sur l'air FB8XX, muet depuis plus de 18 mois. Je promis aussitôt, déjà converti, je vous l'ai dit, à la cause OM.

A Tananarive, c'est les bras ouverts que nous fûmes accueillis Joseph et moi par Vic FB8BC, Vic le Président des FB8, Vic le « super fb OM », l'ami Vic enfin. Il nous prit en charge tous deux durant les quelques jours que nous restâmes à Tana avant d'embarquer sur le S/S/ Galliéni à destination des Terres Australes : réception par la Section locale, visites à son QRA avec QSO de démonstration, nombreuses discussions OM dans une ambiance de chaleureuse camaraderie. Comme F9AA, Vic me demanda de faire redémarrer FB8XX.

m/s Gallieni.

M/S Galliéni (source : lalicorne.canalblog.com)

J'arrivai à Kerguelen le 16 mai ; le temps de prendre les consignes officielles et le 1er juin au soir, timidement, je lançai mon premier CQ DX, en CW sur 20 mètres, avec l'un des émetteurs BC-610 de la station. Personne d'abord ne me répondit… on devait me prendre pour un petit farceur, un usurpateur, un « noir » ! Au troisième CQ un W enfin se hasarda et le premier QSO fut établi. Alors ensuite, mes amis, quelle avalanche, quel déluge, quel « terrific » QRM ! Je me couchai tard ce soir-là…, mais heureux.

Le lendemain à la même heure, on m'appelait déjà avant que j'ai commencé à émettre ! La nouvelle s'était vite répandue « FB8XX est de nouveau sur l'air ». QRM encore plus intense que la veille rendant le trafic pratiquement impossible, si bien que je dus plusieurs fois avertir que j'écoutais de part et d'autre de ma fréquence et que je ne répondrais pas à ceux qui se calaient exactement sur moi. J'eus le grand plaisir ce soir-là de contacter l'ami F3YR de Nice (je ne devais plus refaire de F avant septembre, ne possédant pas encore de quartz pour le 15 m).

FB8XX-Article1958-11-01-790-Fredo.png

Deux de mes opérateurs, Louis et Michel, se prirent vite au jeu et bientôt, certains soirs, il fallut presque tirer au sort pour décider lequel des trois prendrait « le manche ». Très occupés dans la journée par notre gros trafic officiel (météo, A.G.I., administratif et privé), nous pouvions en effet, le soir seulement, de 1530 à 1800 GMT, soit de 2030 à 2300 locales, nous livrer aux joies du trafic OM.

Un sked quoitidien en phonie fut établi avec Vic pour communication de nos « logs », sa très gentille YL et sa charmante jeune fille nous ayant offert de s'occuper de notre service QSL. Et le cahier de trafic, à la moyenne d'une quinzaine de contacts par soir, se garnit rapidement. Le QSO avec FB8XX valant un point séparé pour le DXCC et certains autres diplômes, nous étions toujours très demandés, vous vous en doutez. Beaucoup de W (ah, ces W… !), de ZS et de VK dans les débuts, puis à partir de la fin d'août, la propagation s'améliorant à mesure que finissait l'hiver austral, nous pûmes toucher l'Europe entière, l'Asie, l'Afrique du Nord. Nous nous efforçâmes de contenter tout le monde, sans favoritisme, de travailler dans le seul esprit OM. Mais quel plaisir de rencontrer un F et de bavarder un instant autrement qu'en utilisant les abréviations !

Le QSO quotidien avec Vic fonctionnait toujours à merveille (super fb sa « ZL spécial », rotary) avec ses 30 watts de sortie, il nous arrivait toujours 58 minimum. L'administrateur Chef de Mission, qui les premiers temps paraissait assez indifférent à cette activité extra-officielle de ses radios, dut bientôt convenir que l'émission d'amateur est autre chose qu'un amusement, qu'un passe-temps. Une épidémie s'étant déclenchée dans notre petit troupeau de vaches, le médecin (hi !) me demanda une liaison phonie avec le Chef-vétérinaire de Tananarive. Comment faire ? Et vite ! Par ailleurs, la liaison avec Tana-Militaire n'avait lieu qu'en fin de matinée. Profitant alors du sked avec Vic, je lui demandai d'alerter aussitôt par téléphone le Service d'élevage et quinze minutes plus tard le vétérinaire était au micro à son QRA et pouvait nous donner les premières mesures à prendre pour soigner nos bêtes et enrayer l'épidémie.

Par la suite, ce brave Vic eut maintes fois l'occasion de rendre, de diverses manières, d'appréciés services à la Mission et à plusieurs de ses membres. Ce sked a presque, aujourd'hui, l'allure d'une liaison officielle !

Le trafic officiel a toujours bien fonctionné, mais en certaines circonstances, notamment au moment des relèves, il était plus commode de recourir à Vic. Entorse au règlement bien sûr, mais n'étions-nous pas dans des conditions vraiment spéciales ? L'administration des PTT se montra donc d'une extrême bienveillance.

Pour son dévouement et sa grande serviabilité, Vic a reçu en avril dernier une lettre officielle de félicitations et de remerciement de M. l'Administrateur Supérieur des Terres Australes et Antarctiques Françaises.

J'ai demandé au Secrétariat du REF que la photo qu'il nous a donnée en souvenir paraisse en couverture de notre revue, estimant, et tous les FB8 seront de mon avis, qu'il mérite largement cet Honneur. Excuse-moi mon cher Vic de cette initiative, et que ta trop grande modestie n'en soit pas choquée.

A la relève de novembre 1957, Louis et Michel sont rentrés en Métropole : leurs remplaçants, Maurice et Léon, furent vite convertis eux aussi à l'émission d'amateur et son devenus de vrais « fanatiques ».

En avril 1958, quand je quittai à mon tour Kerguelen, l'Adjudant-Chef Roger Millet et mon successeur (contacté par Vic lors de son passage à Tana) m'a assuré que la station resterait active sur les bandes amateur.

FB8XX a donc repris un bon départ et, avec l'appui des autorités locales qui ont bien voulu convenir que son activité pouvait concrétiser la présence française dans cette possession australe, il ne doit plus sombrer en QRT.

__________

(1) France-soir, du 1er au 10 octobre 1957. — Paris-Match, N° 487 du 9 août 1958. — Noir et Blanc, N° 707 du 19 septembre 1958.

FB8XX - Éléphant de mer


Date de création : 11/05/2012 @ 08:13
Dernière modification : 11/05/2012 @ 08:18
Catégorie : FB8 et Radio REF
Page lue 705 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^