Un point n'est jamais assez bref; un trait est toujours trop long    

Indicatifs

Fermer F3CW

Fermer J28CB - Djibouti

Fermer J20/Z - Abu-Ail Isl.

Fermer FB8ZQ - Amsterdam Isl.

Fermer TT8CW - Tchad

Radio REF 1952-1959

Fermer A lire !

Fermer Antarctique

Fermer Expéditions

Fermer F8REF

Fermer FB8 et Radio REF

Fermer Ma station

Fermer QSL

Fermer Radio REF 1940-1945

Fermer Radio REF il y a 25 ans

Fermer Satellite

Fermer Section 21 - Lorraine

Fermer Si tous les gars...

Fermer VHF

Fermer YL's

Expéditions - Tahiti-Nui (1956-1957)

 

Radio REF 1956-08-09, PP. 615-617


L'EXPÉDITION MARITIME DU TAHITI-NUI (1956-1957)

1957_08_616_Tahiti_Nui.png

Dans l'île heureuse de Tahiti, il y a environ cinq ans, germait dans le cerveau du célèbre navigateur Éric de Bisschop une idée parmi beaucoup d'autres : établir sur un radeau de bambou de 15 mètres de long et de 5 mètres de large la liaison entre Tahiti et le Chili, en se servant des vents et des courants d'Ouest en Est qui existent dans l'Océan Pacifique, au Sud de l'ile de Pâques. Il en parla à l'un de ses amis, Roland d'Assignies FO8AD, Radio-Amateur et météorologue, qui de son côté eut d'autres idées se greffant sur la sienne.

Cinq années passèrent. Éric ruminait son projet tout en cadastrant les îles Australes. Roland, seul dans l'île retirée de Rapa, située par 27°35' de latitude Sud et 144°17' de longitude Ouest, prospectait les phénomènes météorologiques et les propagations Radio. Tous deux avaient en tête la réalisation de cette aventure, l'un avec des idées de marin et l'autre avec celles d'un Radio-amateur et d'un météorologue.

Pourquoi ont-ils attendu cinq années ? Pour des raisons indépendantes de leur volonté. Il fallait vivre et, surtout, ne rien décider à la légère. Ayant tous deux dépassé le « demi-siècle » d'âge et n'étant donc plus des enfants, ils mirent en commun leurs expériences acquises laborieusement dans de nombreux pays, sur toutes les mers du globe et sous des latitudes variées.

Vint le jour de prendre une décision ; Roland retourna à Papeete : les deux amis se retrouvèrent et, après de longs échanges de vue, ils convinrent que l'aventure aurait lieu vers la mi-octobre 1956 en compagnie de trois autres Camarades.

Laissons les intéressés aux buts qu'ils poursuivent et mentionnons ici ce que sera la partie Radio-Amateur de FO8AD.

Sauf avis contraire de la direction locale du Service des Télécommunications est d'accord pour que l'indicatif FO8AD/MM soit utilisé par le Tahiti-Nui (Grande Tahiti). La station comprendra :

— un émetteur de 2 watts HF, piloté par quartz, alimenté par piles de 180 à 1,5 volts ;

— un émetteur piloté par quartz, alimenté par accus et commutatrice, capable d'émettre en graphie et phonie, d'une puissance de 50 watts ;

— un récepteur de trafic alimenté par piles de 90 et 1,5 volts ;

— un récepteur de trafic alimenté par vibreur et comprenant à l'entrée un convertisseur pour les bandes d'amateurs de 21, 14 et 7 Mc/s ;

— une antenne long fil de 12 mètres ;

— une antenne fouet avec bobine d'accord pour les trois bandes ;

— une batterie d'accumulateurs de 12 volts, 90 ampères-heures ;

— un groupe électrogène de 500 watts, 110 volts alternatifs et 12 volts continus ; il sera disposé en dehors de la cabine pour éviter le QRN et les émanations dangereuses.

Les émissions destinées au trafic météo et officiel avec FUM (station de la Marine Nationale à Papeete) seront au nombre de trois par jours.

Les émissions destinées aux Radio-Amateurs seront échelonnées le reste de la journée entre le lever du soleil et dix heures du soir (temps local). Dès à présent, il est prévu que les OM de France seront particulièrement contactés dans les bandes 21 et 14 Mc/s vers 8 et 17 h 30 TMG.

Les vacations débuteront par des liaisons avec des stations désignées avant le départ, stations chargées d'informer les amateurs des conditions de travail de la station mobile. La suite du trafic sera réglée par l'opérateur de FO8AD/MM ; il respectera strictement les consignes transmisses après chaque appel : « HM » (pour « j'écoute de la fréquence supérieure limite de la sous-bande — 7050 14125 21150 28200 — en revenant vers le milieu de la sous-bande », ou l'inverse « MH » ou « LM » (de la limite inférieure de bande — 7000 14000 21000 28000 — vers le milieu de la sous-bande), ou encore « ML ». Ces consignes sont destinées à étaler les stations appelantes et limiter l'empilage sur une même fréquence. Du reste, en règle absolue, FO8AD/MM n'écoutera jamais sur sa fréquence de travail, sauf pour noter les stations qui provoqueraient des brouillages, volontaires ou non.

Pour les amateurs-émetteurs, les écouteurs, les personnes s'intéressant à cette expédition française, il sera édité une carte géographique de format 22 × 30, en trois couleurs, destinée à permettre le pointage de la position du radeau à la date des QSO, des écoutes ou d'après les informations publiées par la Presse.

Cette carte sera offerte aux intéressés, contre versement de 480 francs. Sur cette somme, le REF prélèvera les frais d'impression et d'envoi recommandé, ainsi que les frais de la réexpédition finale (près de la moitié de la somme demandée). Le solde sera versé à la Mission pour amortir une partie des frais d'équipement.

Chaque carte sera numérotée. Son possesseur pointera les positions successives du radeau Tahiti-Nui, par QSO ou écoute, ou même simplement la position aux dates publiées par la Presse. Dès l'arrivée du radeau, chacun pourra expédier sa carte à Valparaiso, à l'adresse qui sera communiquée par le REF et par la Presse. Les positions seront vérifiées et les signatures apposées par des membres de l'équipage, certifieront que le titulaire aura pris une part active à l'expédition. Des ouvrages numérotés et dédicacés seront expédiés aux mieux classés des possesseurs de cartes, ce classement étant établi d'après le nombre de QSO ou l'exactitude des positions portées sur la carte.

Les membres de l'expédition, ainsi que Roland d'Assignies, viendront très probablement en France pour y faire des conférences et remercier les Amateurs qui auront bien voulu s'intéresser à eux.

Un film de 16 mm en couleur, sur la préparation, le voyage et l'arrivée, sera tourné et projeté sur tous les écrans des continents.

Et si l'aventure échoue, qu'adviendra-t-il ?

Ni Éric de Bisschop, ni ses coéquipiers n'ont l'intention de rebrousser chemin et de retourner à leur point de départ. Il reste donc l'éventualité, peu probable, du « trou dans l'eau » ou toutes autres circonstances tragiques. Dans ce cas, chacun aura en mais, avec sa carte-certificat, un souvenir donnant le point à partir duquel FO8AD/MM n'aura plus répondu.

Mais ne soyons pas pessimistes : ils réussiront.

Enfin, il sera intéressant de vérifier le nombre de « Tous les gars du monde… » qui auront tendu la main, sans arrière pensée, par simple amitié et camaraderie, à l'équipage du Tahiti-Nui.

N.B. — Les cartes sont en cours d'impression. Vous pouvez retenir votre exemplaire en adressant 480 francs ou 16 coupons réponse internationaux au REF (CCP Paris 1027-92). L'envoi des cartes sera fait lorsqu'elles seront prêtes, dans l'ordre d'arrivée des commandes.

----------

Nota Vu la taille du fichier complet en PDF (12,2 Mo) il ne m'est pas possible de le mettre pour le moment sur le site. Si vous souhaitez en disposer, envoyez-moi un petit courriel (f3cw@laposte.net), Free offre la possibilité de transférer les gros fichiers…


Date de création : 11/05/2012 @ 07:47
Dernière modification : 11/05/2012 @ 07:50
Catégorie : Expéditions
Page lue 829 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^