Le Morse chante et c'est la main qui écoute   

Indicatifs

Fermer F3CW

Fermer J28CB - Djibouti

Fermer J20/Z - Abu-Ail Isl.

Fermer FB8ZQ - Amsterdam Isl.

Fermer TT8CW - Tchad

Radio REF 1952-1959

Fermer A lire !

Fermer Antarctique

Fermer Expéditions

Fermer F8REF

Fermer FB8 et Radio REF

Fermer Ma station

Fermer QSL

Fermer Radio REF 1940-1945

Fermer Radio REF il y a 25 ans

Fermer Satellite

Fermer Section 21 - Lorraine

Fermer Si tous les gars...

Fermer VHF

Fermer YL's

Radio REF il y a 25 ans - RR il y a 25 ans (1931)

 

Radio REF il y a 25 ans

Radio REF, Mars 1956, pp. 200


La collection de Radio REF que votre chroniqueur a sous les yeux remonte à Novembre 1930. C'est là le « coup d'envoi » véritable de notre Revue, le premier de ses numéros à paraître entre couvertures après l'essai d'un petit bulletin. Si elle s'est fortement perfectionnée depuis, tout en subissant diverses vicissitudes, son ton n'a pas changé dans l'ensemble. Le milieu OM s'y reflète, aussi divers, aussi libre de parole et d'action en ces jours un peu incertains que maintenant. On y trouve également des collaborateurs de la première heure qui n'ont plus jamais quitté le libre service de rédaction ou d'aides diverses que dès ce moment on les voit apporter à la communauté OM.

Les sommaires que nous ferons paraître désormais comporteront une part non-technique, au hasard des nouvelles qui peuvent encore nous intéresser. On voit proposer parfois des suggestions que le temps n'a pas déflorées ; nous les signalerons quand elles auront conservé un caractère réalisable.

La part la plus importante sera dévolue aux analyses d'ordre technique et peut-être sera-t-on occasionnellement de constater que beaucoup de ces vieilleries conservent un intérêt d'actualité, une fois débarrassées de leur ébonite, de leurs E4M ou TC 04/10, supports de lampe en quartz et autres attributs d'une technique maintenant plus évoluée. Souhaitons seulement faire aussi bonne figure… même avant un quart de siècle !

F3HK


 

*****


Radio REF, Mars 1956, pp. 200-201

Radio REF il y a 25 ans

Radio REF, Mars 1931


La question du contrôle par quartz préoccupe les esprits et l'on voit paraître d'excellents articles. L'évolution de la technique OM a été la suivante : tout d'abord les auto-oscillateurs, souvent alimentés en AC brut ! Puis le pilotage par quartz, qui fournit des résultats incomparablement meilleurs au point de vue du trafic. Le règne du VFO ne date que des dernières années de l'avant-guerre (si l'on ose s'exprimer ainsi). Le quartz a regagné d'un seul coup beaucoup de terrain en s'avérant être jusqu'à présent la seule source de fréquence assez stable pour piloter un Xmtr VHF (bien que le VFO ait fourni des performances suffisantes, mais entre des mains fort expertes). Et quand on écoute les graphies sur 21 Mc/s, on se prend à désirer que plus de stations délaissent leurs Clapp douteux pour un bon vieux caillou.

F8OL avait commencé dès novembre 1930 une étude des émetteurs pilotés par quartz, ce qui était alors le dernier cri. L'émetteur de ce n° comporte : CO B406 ; FD P425 ; FD P625 ; PA CL1257 (ou '10) : 30 watts. La simplicité du schéma est frappante et nous rappelle que les vieilles lampes « fond de tiroir » sont encore bien capables de fonctionner de nos jours : avis aux OM peu fortunés.

F8WC continue à nous exposer la méthode de taille des cristaux pour les amener en fréquence.

F8GW décrit la station BCL de Rabat en OC et nous sommes gratifiés d'un article sur la… télévision : disque de Nipkow et 30 trous !

Abaques (tiens ! déjà) donnant le nombre de spires et la self d'une bobine unicouche de 6 cm de diamètre, plus la correspondance self-capacité-longueur d'ondes, de 2 à 100 mètres.

La chronique des débutants explique de façon limpide le courant continu et F8OL se dépense dans la correspondance technique, ainsi que dans un article concernant la détection avec lampe à écran. La lampe est une A442, avec réaction par self anodique.

Le Lt Paqueron décrit, dans un article assez dense, ses évaluations de la propagation, vue de son QRA à Fez.

Un certain P. Plion, décrit sa station et lui-même. Nous l'y retrouvons comme nous le connaissons de nos jours : seulement, à cette époque, il signait F8SB et ne s'occupait pas encore de VHF.

Prescience ? Dans le compte-rendu d'une conférence, F8BJ signale les expériences où M. Gutton est parvenu jusqu'à 0,80 mètre. La « bibliographie » est passablement fournie et truffée de schémas dessinés d'une façon curieusement filiforme, voire évanescente.

F3HK


 

*****


Radio REF 1956-04-01, p. 301

Radio REF il y a 25 ans

Radio REF, Avril 1931


…le nommé F8SB déjà dénoncé dans la précédente analyse, continue à se manifester et il est bien évident qu'il a une sérieuse vocation d'organisateur et… de chroniquer. Tans que le REF sera truffé de ce genre d'individus, nous pourrons garder confiance. Mais pourquoi semble-t-il qu'à part quelques exception — à vrai dire fort marquantes — ce semblent être surtout les « anciens » qui continuent à endosser le plus gros du travail ?

Dans ce même numéro d'avril 1931, F8RJ précise la méthode par laquelle il règle son antenne Zepp au voisinage de 14.250 kc/s. F8BF commence une étude générale de la propagation, évidemment sous l'angle empirique. La chronique du débutant commencée en novembre 1930, emmène le lecteur novice vers les notions de courant alternatif, de capacité et de self-induction. F8OI fait part de ses essais de propagation en réseau régulier avec d'autres « O ».

F8AU fournit les données nécessaires à la construction d'un transformateur de puissance pour Xmtr. Voilà un travail qui n'a pas changé d'allure ! Un détail : les tôles sont à découper par l'amateur. OH2MN décrit sa station (pilotée par quartz, naturellement…).

Avec le Réseau d'Urgence et la Chronique du DX, nous retrouvons deux indicatifs toujours bien vivants : F8JD et F8DX.

F3HK


 

*****


Radio REF 1956-05-01, p. 382<:b>

Radio REF il y a 25 ans

Radio REF, Mai 1931


…la vedette était le récepteur O-V-1 que décrivait en grand détail le Service Technique du REF. Le poste, constitué par une détectrice à réaction genre A415 et une BF est alimenté par batteries et conçu pour les bandes 20 à 160 mètres. Les explications sont extrêmement complètes. Le schéma est d'une simplicité ébouriffante, dont nous avons perdu toute habitude. Un tel récepteur est extrêmement sensible ; malheureusement, sa stabilité et, surtout, sa sélectivité, ne sont plus compatibles avec les exigences du trafic OM actuel. Mais un débutant peu argenté en tirera néanmoins de nombreuses heures de plaisir, pour une dépense qui sera nulle s'il d'adresse aux « fonds de tiroir » de ses camarades plus anciens.

SHF ! Dans ce numéro de mai 1931, un article assez important décrit l'émission sur 16 centimètres avec une lampe à cornes employées en « Pierret », c'est-à-dire à grille positive et plaque négative. Des portées de 20 km sont annoncées.

Signe des temps : dans le règlement du Rallye Radio du R. C. Sarthois, « les lampes trigrille ou à écran comptent pour deux lampes ». Le règlement cherchait en effet à avantager au maximum les postes les plus simples.

Le cours d'électricité pour le détutant traite de déphasage, de transformateurs, de détection. Description de station par F8VB.

F3HK


 

*****


Radio REF 1956-06-01, p. 452

Radio REF il y a 25 ans

Radio REF Juin 1956


…on démontrait le double théorème mathématique suivant :

HAM + YL = – DX (1)

HAM – YL = + DX (2)

dû à un OM allemand.


F8RJ explique la réception sur harmoniques : la vraie, où le récepteur est calé sur une fréquence multiple de celle de l'émetteur ; la fausse, où il est calé sur une fréquence sous-multiple. C'est alors un harmonique de l'oscillateur local qui occasionne la réception. Ceci est toujours d'actualité. De son côté, F8BJ signale la présence de nombreux harmoniques de stations OM.

Le même F8RJ décrit aussi dans ce numéro de juin 1931 sont antenne multibande (20, 40, 80, 160 mètres) composée essentiellement d'un brin rayonnant de 21,40 mètres, d'un feeder de 14,50 mètres en bout et d'une combinaison ingénieuse de coupures et de circuits d'excitation. VE2AP décrit sa station pilotée par quartz : une 203A au final.

Le Service Technique du REF décrit un émetteur Mesny adaptable à une grande variété de types de lampes, en particulier B406 ou B409. On se demande souvent de nos jours, en écoutant sur 21 Mc/s, si de tels émetteurs n'ont pas été remis en service sur cette bande.

C'est avec une certaine émotion que nous lisons l'entrefilet qui décrit la présentation historique du système Barthélémy de TV, le 14 avril 1931, dans l'ampli de l'ESE.

F3HK


 

*****


Radio REF 1956-07-01, p. 539

Radio REF il y a 25 ans

Radio REF, Juillet 1931


… on signalait le Congrès International 1931 du REF. Et on publiait l'arrêté du 22 juin 1931 qui fixait les taxes de contrôle annuelles : 100 francs jusqu'à 50 watts alimentation.

Le cours d'électricité élémentaire dû à Audureau ex-F8CA se termine dans ce numéro.

F8BJ décrit des méthodes de mesure de fréquence applicables par les OM, à l'aide d'un moniteur et d'un fréquencemètre hétérodyne. Eh mais ! 25 ans après cet article, quelle est la proportion de stations qui possèdent cette paire d'appareils ?>

8CA rend compte d'essais effectués sur un certain nombre de types de lampes de réception employées en 1-V-. Les lampes à chauffage indirect commencent à s'imposer nettement de par leurs caractéristiques plus poussées.

Ce numéro de juillet 1931 contient un certain nombre de conseils qui n'ont nullement vieilli : voyez plutôt.

— Ne réglez pas votre émetteur seulement pour vous-même, mais aussi pour ceux qui vous écoutent.

— Les règles de la politesse et de la bonne camaraderie sont applicables en radio comme ailleurs.

— Efforcez-vous toujours de donner à votre correspondant étranger l'idée que les amateurs de notre pays sont sérieux et disciplinés.

— Soyez sincères dans vos comptes-rendus : vous rendrez ainsi plus sûrement service à vos camarades.

— Imprimez vos QSL en français.

— Les exigences d'un Membre à l'égard de l'Association doivent être en raison directe de la collaboration qu'il apporte lui-même à la collectivité.

F3HK


 

*****


Radio REF 1956-08-09-01, p. 624

Radio REF il y a 25 ans

Radio REF Août 1931


…soit en août 1931, on se préoccupait des résultats de la conférence de Copenhague. K.B. Warner, le Secrétaire général de l'ARRL à l'époque, nous assure à ce propos qu'elle n'a eu aucune incidence sur l'amateurisme. Et on lisait le programme du Congrès International de 1931, réparti sur 5 journées.

Un OM voyageur fait part de ses écoutes sur 20 et 40 mètres au cours d'un long voyage en mer, où les zones de silence sont bien illustrées. Dans le même ordre d'idées, il y a deux articles sur l'équipement radio-colonial, dont une description de récepteur.

Le Service Technique du REF revient à son récepteur 1-V-1 précédent (n° de novembre 1930), pour préciser divers détails et redonner la description d'ensemble au profit de ceux qui ne l'avaient pas encore eue entre leurs mains. Hélas ! Il y a 3 boutons d'accord indépendants.

Les « ondes ultra courtes » — soit en ce temps longueur inférieure à 10 mètres — sont représentées par un CR d'essais de réception de l'émetteur hollandais PF-JPH, à l'aide d'une détectrice à réaction A414K, précédée ou non d'une HF A442K. Le montage a été efficace jusqu'à quelque 10 km de l'émetteur.

F3HK


 

*****


Radio REF 1956-08-09-01, p. 624

Radio REF il y a 25 ans

Radio REF Septembre 1931


Dans le numéro de septembre 1931, on imprimait l'arrêté du 22 juin 1931, fixant la taxe de contrôle à partir du 1er janvier 1932… et on réimprimait le programme du Congrès International 1931 du REF.

Notes sur l'Exposition Coloniale et relevé des expéditions qui employaient alors la radio, avec horaire et fréquence.

F8LX décrit un Xmtr à Xtal « 2 à 30 watts et 10 à 160 mètres ». La simplicité même : deux triodes à chauffage direct, soit A415 pour 2 watts ou CL-1257 pour 30 watts ; modulateur écran par A415 quand on emploie au PA une pentode BF B443.

Le cours d'électrotechnique élémentaire, commencé en novembre 1930 et depuis lors en plongée, fait brusquement surface à nouveau : il est tout à fait pédagogique.

F3HK


 

*****


Radio REF 1956-10-0, p. 702

Radio REF il y a 25 ans

Radio REF Octobre 1931


…on se plaignait que les casiers du Service QSL fussent engorgés de cartes non réclamées : nil novi…

Horaires et QRG des émissions d'ondes étalonnées effectuées par ex-F8BJ.

Compte rendu du Congrès du REF et du 8e salon de la TSF à l'Exposition Coloniale.

Côté QRO, le Service Technique du REF — qui déborde d'activité — décrit un Xmtr de 100 watts, piloté par quartz : pilote et trois étages intermédiaires, CL 1257 ; PA, push-pull de E4M. La consommation sur la HT est grandiose !

Article sur le TPTG. Et un excellent papier de ex-F8CA : « Comment envoyer votre article à Radio REF ». Votre chroniquer, qui transpire fréquemment en lisant de fort près les textes talentueux, mais diversement organisés des aimables rédacteurs de notre Revue, aimerait voir réimprimer des conseils qui n'ont rien perdu de leur actualité !

F3HK


 

*****


Radio REF 1956-11-01, p.774

Radio REF il y a 25 ans

Radio REF Novembre 1931


…on invitait les OM, après le CR mensuel du RU, dont s'occupait alors F8JD, à participer au Grand Concours Phonie, comportant la récitation au micro d'une fable de La Fontaine. Les disques de jazz étaient interdits ! Le jury, cramponné à ses récepteurs, se promettait de récompenser les meilleures émissions.

>Suite du cours d'électricité à l'usage du débutant et fin de l'article sur le pilotage par quartz, où on trouve le doubleur push-push et des raffinements quant aux circuits de couplage. Le tout corse passablement l'émetteur proposé.

Continuation de l'étude sur le TPTG, ou apparaît le TNT bien (et justement) oublié de nos jours.

F8OL consacre à la manipulation un article qui est toujours d'actualité et F8VB achève son article sur la télévision.

F8OI rend compte des essais sur 10 mètres, fort méritoires à cette époque.

Ce numéro contient les résultats de l'Assemblée générale du 25 octobre, qui avait consacré l'élargissement de l'ancien Comité Directeur de 6 Membres en un Conseil d'Administration de 18 Membres, chiffre conservé depuis 25 ans. Des 18 Membres élus, 8 ont encore leur indicatif : F8EX F8FC F8HE F8JD F8JF F8LX F8OC F8OL ; 4 ne pratiquent plus (peut-être provisoirement ?) l'émission d'amateur : ex-F8BU ex-F8CA ex-F8DS ex-F8LW ex-F8OI. Deux Om sont toujours Membres du Conseil : F8EX et F8JD.

F3HK


 

*****


Radio REF 1956-12-01, p. 818

Radio REF il y a 25 ans

Radio REF Décembre 1931


…on trouvait l'annonce du diplôme de Grand Prix décerné au REF pour sa participation à l'Exposition Coloniale, ainsi que le modèle du rapport sur une infraction (QRM commercial).

Article sur le récepteur UHF (ondes de 16 cm, soit 1870 Mc/s) au moyen d'une lampe TMC montée en Pierret, où la grille est à + 150 V et la plaque à – 2 volts environ (régime analogue à celui de Barkhausen).

Le service Technique consacre trois des grandes pages du moment (239 X 311 mm) à la réalisation matérielle des circuits dans émetteurs et récepteurs, article qui reste intéressant bien que beaucoup de détails aient vieilli.

F8VB décrit son émetteur portable QRP de 1 watt sur une A442.

Ce numéro, très copieux, comporte encore un article étendu sur les cellules photo-électriques, par M. Piraux ; la fin de l'étude sur le TPTG qui culmine sur un émetteur « à deux temps » de 100 watts ; par F8ZB, un travail sur le sujet — alors très nouveau pour l'OM — des lampes penthodes à l'émission ; et, côté réception, deux pages sur les lampes américaines en BF par un ami de notre Association, qui s'est depuis illustré dans la musique électronique de haute qualité.

F3HK


Date de création : 11/05/2012 @ 06:45
Dernière modification : 08/03/2014 @ 07:47
Catégorie : Radio REF il y a 25 ans
Page lue 893 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^